Création : Carlos Ramirez 

  

 

 

 

 

 
 

Trois gros ateliers composent cette partie du cortège de BXL sud-ouest "La (r)évolution ManimaLe" :

Il était une fois au tout début de la création…, un nid et des œufs. De ces œufs sort un serpent, le règne initial prend naissance ici…Le serpent déambule (c’est le début du nomadisme) entraînant à sa suite les premiers vertébrés de l’évolution animale : une ménagerie de bipèdes fantastiques évoluant en couples qui se reproduiront pour nous mener au genre humain.

Vient alors la "fantasia marocaine" illustrant le passage du nomade au sédentaire. Les nomades, accompagnés de leurs chevaux, marchent au rythme de la musique. Avec l’Homme, arrive la naissance de la tradition. Qu’ils soient cavaliers nobles ou paysans, fille Youchdas ou mères voilées, leurs costumes rappellent ceux des hommes bleus du désert. Une immense tente en mouvement protège la caravane et ses nomades. De là, nous arrivons (en extrapolant) à la mégalopole où nous vivons les uns sur les autres, empilés dans un volume découpé en plateau. Un règne de métal où s’accumulent tous les signes de la consommation : des ferrailles trébuchantes dans lesquelles s’intègrent des alarmes, des photos et tout ce qui figure au surplus des icônes de ce nouveau millénaire. De cette mégalopole naissent "les percussionnistes mécanistes" qui sont le fruit de ces transformations qui, s’ils devaient porter un nom, seraient baptisés  "HOMO MEGALOPOLUS" ou MANIMAL. Faits de bric et de broc, comme un rebus de la mégalopole, les " percussionnistes " portent des costumes bruyants où se retrouvent également les nombreux ustensiles de notre civilisation. Cette vitesse dans le temps nous conduit à la vitesse dans l'espace et à l'incontournable TGV. Tout comme le serpent, le train à grande vitesse nous rappelle l’ère nomade et les premiers temps de la mobilité. En fin de parade, la boucle est bouclée : on découvre la similitude entre les animaux de la ménagerie du début des temps et les manimaux contemporains sur le terrain de Foot : seul le décor a changé, l’œuf a éclos mais il se reproduit à l’infini, le serpent a mué mais il reste le serpent….

Cette explosion de l’évolution sociale et technique est le fruit d’une mutualisation d’énergies explosives et créatives du tissu associatif anderlechtois et de l’impulsion du collectif d’artiste : PROJECTION CALIBAN asbl.

Ces ateliers vont permettre à environ 130 personnes de prendre part à la parade du 27 mai 2000.

 

 
La revanche de la table
Curo-Hall
Nik Honinckx 
02.523.43.50
Les petites calèches d’action mobile  
Projection Caliban Asbl
Carlos Ramirez 
Les Ambianceurs
John Mahy
mahyj@swing.be
La Bande de Beauvais  
+ 33 3 44 05 64 96
  

 

PARTENAIRES

AIR et COMMUNICATION
Responsable : Sophie Van de Velde - Gestion des Vétérinaires
APOMA asbl
Concepteur : Mme ABDI : Ateliers de couture de la "fantasia marocaine"
Avec la participation des femmes de l’association
MAGIC asbl
Assistanat à la gestion et à la réalisation.
MUSIQUE PLURIELLE asbl
Responsable : Marwan ZOUAINI
Conception de la musique et de la danse, mise à disposition d’instruments.
EVENT&CONTACT asbl
Prospection et initiateur de la Fantasia marocaine.
JELLOUL Ali, EL OTMANI Moulay Abdelatif, AARAB Fouzia.
COULEUR JEUNE asbl
Responsable : Mohamed SAMADI
Musique GNAWA, percussion " percussionnistes mécanistes "
PETERBOS asbl
Renfort pour la " fantasia marocaine ", le "TGV", et le  "nid".

Avec la complicité du centre Euclides s.c.
(European Center for Local Initiatives in Developpement, Enterprises en Services) - Chaussée de Mons, 180 à 1070 BXL
Tél. :02/556 43 00 - Fax : 02/524 33 26

L’implication de Citymin(e)d, Bral et Précaire asbl pour le chauffage des locaux, les conventions et les conseils de gestion.



LES ACTEURS de ces ateliers
:

Staff artistique sous l’énergie incontrôlable de Carlos Ramirez,  "Les petites calèches d’action mobiles" :

Atelier de PROJECTION CALIBAN asbl
Rue de la Prévoyance, 58 à 1000 BXL
Tél. + Fax 02/513 82 11
GSM : 0477/175 499
E-Mail : Projection.caliban@skynet.be

Katrin Libert 
: responsable de gestion et réalisation du projet.
Carlos Ramirez
 (artiste plasticien) : initiateur du projet, direction artistique, conception du "nid" et de la "ménagerie".
Charlotte Smoos (scénographe) : scénographie et création des costumes pour l’ensemble de la parade. Création et réalisation des chevaux fantastiques et de la tente de la "fantasia marocaine". Conception du serpent.
Evelyne Toussaint (artiste plasticienne): assistante art plastique de Carlos RAMIREZ, Le "nid", La  "ménagerie", et le "TGV". 
Marieke Dobbelaer
 (artiste plasticienne) : Conception et réalisation du  "TGV", réalisation du "serpent".
Francis Linden
 (artiste plasticien) : Création de la Mégalopole.